Le Festival de la Bohème : L’été indien à Muret

Samedi 1er Octobre:

Tous dans le

direction :

pour le Festival de la :

Passons…

Bref, arrivée sur les lieux à 17h.
17h12 (soit 21600 secondes avant le show) Suprem Clem finit de s’installer.

Pendant ce temps la nos amis de Kultur Shock balancent tranquillement, sous une chaleur qui n’est pas sans nous rappeler un bon mois de Juillet…

Cette photo n’exprime pas tout. En voici deux autres :

Quelle puissance!

Un super accueil, un bon repas, le festival la Bohème s’annonçait sous les meilleurs auspices. Sans parler de la programmation!
Premier en piste: « Les Doigts de l’Homme » avec un swing manouche précis et puissant.
Ils seront suivis par Narada Gypsy Band. Des virtuoses qui je cite « feraient même danser les morts! », deux violons, une batterie percussion, un cymbalum

un saxophoniste , une accordéoniste (qui n’avait pas sa voix dans sa poche!) et une basse le tout à des tempi défiant toutes concurrences ! D’ailleurs derrière la basse…

et oui la dernière fois que l’on s’était croisé…

c’etait  au… Japon!

allez on dance!

Pour nous: pas de balances, donc line check .Mais qu’est ce qu’un line check…voici ce que l’on peut trouver sur des forums de techniciens:

« Quand t’as pas le temps/envie/moyen de faire des balances, tu fais ce qu’on appelle un « line-check ». C’est à dire que pendant le changement de plateau, pendant lequel le groupe s’installe sur scène, les techniciens placent et patchent les micros sur scène et toi, à la console tu vérifies que tous les micros fonctionnent… et tu prépares ta console (Gain, EQ, 48V, routing, sous-groupes, effets, traitement…) et les envois d’aux’ pour les retours s’il n’y a pas de régie retours.

Après, tu dois faire sonner le plus vite possible car le public n’est pas là pour voir des balances mais un vrai concert… et là, t’as un peu la pression, les mains qui tremblent, les genoux qui claquent et la sueur qui goutte sur la console. Et le jour où tu ressens plus ça quand tu commences un concert, ben faut changer de métier… (celà dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron… plus tu fais de régie, plus tu t’habitues et mieux tu t’en sors, enfin normalement) « 

La preuve par l’image avec notre line check super rapide à Muret:

Le public était chaud, genre de public qui commence à crier avant même que ça commence…

90 min de concert à fond, avec au passage une jolie petite impro pour la fin…

ça fait du bien de rejouer dans cette jolie région, vive le far ouest…
Pour finir , Kultur Shock avec bien-sur à la batterie notre ami Chris! un grand moment !

Merci au Festival de la Bohème à très vite !

peace

PS 1: Rendez vous à Marseille pour le POC festival en plein milieu de la rue Consolat SAMEDI PROCHAIN!

PS2 : on me dit que  c’est l’anniversaire de  Lydiska 

PS3: on me dit que l’un d’entre nous a un an de plus???!!! ça nous rajeunit pas!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :